Le webdesign.

Initiation au métier de développeur web développeur cybersécurité community manager médiateur numérique webdesigner

Programme de la matinée

Programme de l'après-midi

Objectif de la journée : Vous donner une vision plus concrête du métier de webdesigner, et vous faire découvrir une facette d’un projet.

Une journée type

  • Traitement des mails
  • Listes des choses administratives à traiter dans la journée
    • Devis
    • Factures
    • Relances
    • Impôts (mise à jour tableau)
  • Check des deadlines et des avancées
  • Organisation des projets pour la journée
  • Calls clients
    • Points d’avancées
    • Points d’urgence
    • Rencontres / cahier des charges / brief créatifs

Avancement sur projet 1

  • Calls clients
    • Points d’avancées
    • Points d’urgence
    • Rencontres / cahier des charges / brief créatifs

Avancement sur projet 2

  • Gestion des urgences
  • Élaboration et envoi de devis

La recherche

Il existe un vrai travail de recherche et de réflexion dans le métier de webdesigner.

Pour chaque nouveau projet, vous devrez mener un enquête poussée dans différentes catégories.

Enquête n°1 : l'activité du client

Enquête n°2 : la cible

Ces questions sont essentielles pour l’ensemble de la conception de l’interface.

En fonction des informations récoltées par le client sur la cible, le webdesigner va créer des profils types, appelés « Personas ». Globalement, il s’agit de l’invention de la vie de plusieurs personnes, et on les imagine utiliser le site. Ce processus permet de soulever des problématiques auxquelles on aurait pas forcément pensées, parce qu’on se plonge réellement dans la peau d’un autre.

Par exemple, si on crée l’interface d’un site web proposant des compléments alimentaires pour pallier à des problèmes d’arthrose, on se doute que la fréquentation ne va pas être très jeune ! Il va falloir adapter la maquette avec une typographie très lisible et pas trop petite, une navigation très simple, un parcours d’achat simplifié et très rassurant (pas trop l’habitude d’acheter sur internet).

Voici 2 exemples de fiches personas crées pour la conception d’une interface visant à mettre en relation des particuliers pour garder ou faire garder leur chiens.

Pour mener l'enquête : la COMMUNICATION

Votre client vous a choisi car il vous fait confiance. Il vous donne son « bébé », et vous devez en prendre soin ! Une bonne communication est essentielle. Pour bien comprendre les besoins de votre client, il faut l’ÉCOUTER, et le faire parler, en lui posant beaucoup de questions !

Certaines choses peuvent lui sembler « évidentes » parce qu’il a le nez dedans depuis longtemps, mais c’est tout nouveau pour vous. Si vous avez des interrogations, des doutes, ou des zones de floues : il faut les lever.

Dès le début de ces échanges, un cahier des charges et un brief créatif sont constitués. Ces documents sont importants, car ils servent de « guides » tout au long du projet.

La veille créative

Comment rendre votre veille créative efficace ?

Depuis le premier jour ma formation de webdesigner, et sur les conseils de mes profs, je me suis constituée une tableau avec toutes les sources d’inspirations que je trouvais. Je les organise en différentes catégories, sous-catégories… On peut y trouver aussi bien les sites que j’aime, les polices, les photos, les palettes de couleurs, les tips…

Le but est d’être plus efficace, et de gagner du temps pour les futurs projet. Mais pour trouver ces sources d’inspirations, il faut aller les chercher ! Soyez CURIEUX ! Intéressez-vous à plein de choses, ouvrez l’oeil 🙂 Suivez des webdesigners dont vous aimez les créations. Vous n’en connaissez pas ? Allez sur internet pour en trouver (sur Malt par exemple !) et menez l’enquête !

J’ai découvert, lors de ma formation, 2 professeurs qui m’ont énormément inspirée et appris. Ils ne me connaissent pas (!) mais c’est toute la magie du web. Il regorge de ressources gratuites et de qualité de surcroît ! Si vous décidez de vous lancer dans une formation telle que le webdesign, je ne saurais que trop insister sur le fait qu’il faudra aller au-delà des cours théoriques que vous suivrez. Une super ressource dont je me suis servie et resservie : linkedinlearning.com (1 mois d’essai gratuit). Les contenus des cours sont TOPS. 

Tips

Divers

Inspirations diverses

Mon portfolio

Le Moodboard, ou "planche d'inspiration"

Comme évoqué lors de notre première rencontre, le moodboard est l’une des première étape « créative » de la conception graphique.

Le moodboard est une planche qui retranscrit vos idées. Vous pouvez y mettre tout ce que vous voulez, du moment que cela vous inspire pour votre projet. Polices, couleurs, photos, icônes, éléments graphiques divers, mots… le moodboard est un réel champs de liberté, et il va permettre à votre client de s’engager dans une première voie graphique.

Pour le créer, vous pouvez utiliser toutes sources d’inspirations : celles que nous avons vues tout à l’heure, mais également la vie réelle. Cela peut-être des matières, des choses que vous avez vues dans la journée…

En général, on en crée 2 ou 3 en fonction du client et du projet (et de votre inspiration !)

Des questions ?

Création de moodboards

À vous de jouer !

Votre projet

Création de moodboards pour l’agence de voyage « Terres du Sud ».

Cahier des charges :

  • L’agence a déjà un logo mais pas de charte graphique bien définie
  • La cible est plutôt jeune : 18 – 35 ans, aventuriers, en quête d’expériences et de découvertes de nouvelles cultures
  • L’agence est spécialisée dans les destinations de l’Amérique du Sud
  • L’agence aimerait avoir un univers dépaysant, dynamique et chaleureux
  • Pas de choix de palette de couleur spécifique de la part du client, ni de typographie, si ce n’est l’utilisation de la couleur du logo ci-dessous. Le code couleur est le #64091E

Le logo

Rendez-vous sur canva !